Fermer

Sign In

Fermer

Mon roi : le nouveau film de Maïwenn

Mon roi : le nouveau film de Maïwenn

Sophie Diop

+ from this author

Il y a deux semaines déjà, je suis allée voir au cinéma, le nouveau film de Maïwenn : « Mon roi », sorti le 21 octobre dernier, en compétition au festival de Cannes et avec Vincent Cassel, Emmanuelle Bercot (prix de meilleure interprétation féminine), Louis Garrel et Isild Le Besco. Maïwenn avait déjà réalisé en 2011, le film « Polisse » qui avait fait plus de 2 millions d’entrées.

Un succès incontestable qui suscite la curiosité d’aller voir ce que ce « Roi » nous réserve.

Ce film, dramatique, se déroule en flash-back. Tony (avocate et interprétée par Emmanuelle Bercot), après une chute de ski est admise dans un centre de rééducation. Pendant sa convalescence, elle se remémore son histoire tumultueuse et toxique avec Georgio, son mari, (propriétaire de restaurants et joué par Vincent Cassel).   S’étant rencontrés des années plus tôt, ils avaient vécu une histoire d’amour rythmée de violentes disputes et de réconciliations, Tony s’attachant à Georgio comme un sujet à son roi. J’ai trouvé que Vincent Cassel, joue le rôle d’un manipulateur envers sa femme (même s’il le nie dans une de ces interviews).

C’est le choix des acteurs qui m’a donné envie d’aller voir Le Roi, mais sans regrets, j’ai vraiment aimé ce film. Vincent Cassel, Emmanuelle Bercot et surtout Louis Garrel sont des acteurs fabuleux. C’est un film saisissant qui traite d’un amour ravageur entre ces deux personnages comme le fait si bien comprendre Maïwenn.  Néanmoins, j’ai une réserve à propos de ce film: Ça s’arrête, mais on a envie d’en savoir davantages sur leurs avenirs, commun ou pas.

Malgré cettes reserve, je trouve que les critiques du film sont assez dures.

Fabrice Leclerc dans France-info.fr, par exemple, caractérise ce film comme « agaçant ». Il affirme aussi que « Maïwenn, la réalisatrice, ne sait pas s’arrêter » ou encore « On a l’impression d’un Polisse bis ».

Mais il y a aussi de bonnes critiques. Ainsi, comme l’explique, Alexandre Jourdain dans son article publié sur le site web « tout le monde ou presque interprète avec une certaine justesse les rebondissements heureux et funestes de la vie », l’expression « tout le monde » désignant les acteurs.

Maintenant, à vous de juger !!

Vous pouvez toujours aller le voir au cinéma, il y est encore notamment au Ciné city de Troyes.

Sinon, il sortira courant de l’année prochaine, en DVD et Blu-Ray.

Alors courez-y vite !

Ici la bande annonce !


Related posts



Commentaires Nouveau commentaire

Laisser un message

* champs obligatoire