Fermer

Sign In

Fermer

Interview de François MORINIERE

Damien Pressager

+ from this author

Vous l’avez attendu, elle est arrivée. L’interro surprise n°2 avec en exclusivité le directeur général de l’EQUIPE.

IMG_0025

Nous étions présents lors de la conférence de presse avec tous les journalistes locaux et nous avons eu l’occasion de lui poser quelques questions.

Voici la discussion que nous avons eue avec Monsieur MORINIERE.

 

Pierrick : Bonjour Monsieur.

François : Bonjour.

Pierrick : Merci de nous accorder de votre temps pour répondre à nos questions et d’être venu à l’ESC de Troyes. Je voudrais vous demander tout d’abord quel a été votre parcours professionnel et comment êtes-vous arrivé au poste de directeur général de l’Equipe ?

François : Très bien, je vais faire court, j’ai 49 ans. J’ai fait une école de commerce (ESCP), puis j’ai eu plusieurs projets professionnels qui se sont succédé. C’est vrai que le point commun entre mes premiers projets et mon métier d’aujourd’hui est le sport. J’ai commencé à travailler chez Quiksilver à Val d’Isère pendant 5 ans. Ensuite je suis parti dans un environnement très différent, une entreprise américaine connue aujourd’hui pour ses polémiques, ses technologies. Elle  avait à l’époque une activité sur la grande consommation. J’ai fini par bifurquer pour travailler dans les médias en étant directeur général d’une société d’affichage pendant 7 ans. Puis je suis arrivé à l’équipe il y a 5 ans.

Pierrick : D’accord, et depuis que vous êtes directeur de l’équipe, quel est le moment sportif qui vous a le plus marqué ?

François : Alors il y en a eu beaucoup mais je dirais que les JO de Londres étaient un moment particulier car l’endroit était très beau, j’avais déjà été au JO mais seulement ceux d’hiver donc Londres était une première pour moi. Et le fait de vivre un évènement de l’intérieur m’a beaucoup plu.

Pierrick : Très bien merci, j’ai une autre question mais plus sur un fait d’actualité. Que pensez-vous de la taxe à 75% par rapport au sport français ainsi que  l’évolution et l’impact que cela peut prendre ?

François : Premièrement cela fait un moment que l’on entend parler de cette taxe parce que c’était dans le programme de François HOLLANDE pendant sa campagne. Donc cette taxe n’est pas une surprise. Peut-être que des gens se sont dit qu’ils arriveraient à la contourner mais cela fait déjà un moment que l’on entend parler. On aurait donc pu anticiper. Deuxièmement, ce n’est pas à cause de cette taxe s’il y a des problèmes économiques en France. Troisièmement, c’est compliqué pour le football français de demander un ajustement uniquement pour son club. A partir du moment où les choses se mettent en œuvre fiscalement je ne sais pas comment on peut empêcher cette taxe.

Pierrick : D’accord, j’aimerai vous poser une dernière petite question, quel serait le type de profil chez un étudiant de l’ESC que vous pourriez engager dans votre entreprise ?

François : Nous recherchons plus particulièrement des gens innovants, qui n’ont pas peur du risque. Nous recherchons plus des types de personnalités que des personnes qui ont fait des tas de formations.

Pierrick : Merci beaucoup Monsieur pour cette interview.

François : Je vous en prie.

 

 

Encore un grand merci à François MORINIERE de nous avoir donné de son temps afin de répondre à nos questions et à vous chers auditeurs.

 

Interro surprise : par Damien et Pierrick, Journalistes de la radio TRENTE TROYES TOURS


Commentaires Nouveau commentaire

Laisser un message

* champs obligatoire