Fermer

Sign In

Fermer

Foostival 2015

Gros délire en approche capitaine !

Foostival 2015

Philippe Chrétien

http://r3t.fr + from this author

Samedi 21 mars, avec l’équipe Antal Geek, nous avons eu l’occasion de participer à un évènement important de la scène jeux vidéo française : le Foostival. En effet, pour sa deuxième édition nous avons décidés de faire le déplacement à Paris pour voir de quoi il en retourne. On remercie d’ailleurs  Jérôme Camusso, membre de l’équipe de mais également organisateur de l’évènement. Ce n’est pas le cas de la circulation et le bordel que c’est de rouler en voiture à Paris. Oui oui, on est des provinciaux et alors ? :-p

D’abord, le Foostival c’est quoi ?

Pour celles et ceux qui ne savent pas, le Foostival est un évènement organisé une fois par an par la communauté Guild Wars 2. Ici c’est une guilde entière ainsi que des fan sites, au nombre de 12, qui en sont à l’origine. L’objectif de ce rassemblement est de jouer tous ensemble en prenant part à des activités loufoques, d’où le nom de l’évènement, mais surtout de passer un bon moment et de repartir avec quelques cadeaux sous les bras. Ça compte pas mal d’avoir des partenaires généreux !

Notre Journal de bord complètement Foo !

Quaggan2015Nous prenons la voiture assez tôt le matin, vers 9 heures en fait, et nous mettons le cap sur la capitale française. Journée pluvieuse et circulation importante sont là pour nous accompagner sur notre route pour le Milk Café, lieu où se déroulera le Foostival. 12 h Nous arrivons à bon port et décidons de faire une petite escale gustative dans le quartier japonais pour prendre des forces à coup d’okonomiyaki. Après cela, nous prenons le Métropolitain (le nom pompeux du métro de Paris) pour nous rendre à Chatelet.

Les festivités ont pu débuter à 14 h avec un accueil très foo : d’abord chercher son pins collector dans un sac façon bourse à pièces d’or remplie d’une substance visqueuse bien verte puis mettre son bras dans un Quaggan, une des races du jeu mais également la mascotte de l’évènement visible sur l’affiche. Et dans son ventre, qu’avons-nous trouvé me demandez-vous ? Un bracelet officiel Foostival ! C’est fou non !? Bon je vais me calmer sinon on peut continuer longtemps à ce petit jeu.

Après cet accueil, c’est le moment de se faire placer devant un PC. Nous suivons donc une charmante demoiselle et nous croisons au passage Sonia de l’émission Loading sur Radio Campus 3, dans laquelle nous avons déjà eu l’occasion de passer, venue pour interviewer le staff. On continue de suivre la staffeuse mais malheureusement plus d’ordinateur libre, nous devons donc patienter.

Quelques minutes après, nous avons eu droit un discours de bienvenue. On nous donne le programme de la journée avec de nombreuses activités, aussi bien en jeu que loin des écrans (enfin pas trop parce qu’un cyber café ce n’est pas non plus extensive à l’extrême). Les participants sont répartis en différentes équipes. Nous, eh bien nous étions des skritts ; une sorte de croisement encore un rat et un humain. Le but pour chaque équipe était d’accumuler le plus de point pour remporter le Foostival et être couvert d’or en jeu.

La chute

foostival2015_cupcakesLes choses ont vite changées quand les problèmes techniques sont apparus. Entre blocage de la connexion et certains ordinateurs ne pouvant pas démarrer le jeu, nous avons été servis. Et le fait de rentrer parmi les derniers ne nous a pas vraiment aidés. A cause de cela, très peu de joueurs ont pu se connecter et la partie in-game a dû être annulée.

Heureusement, l’équipe du Foostival avait prévu le coup avec des activités de secours et toute la partie en dehors du jeu. Nous nous sommes retrouvés à faire du Qui est-ce et du Pictionnary sauce Guild Wars 2. Autant vous avouer que si vous n’êtes pas un joueur aguerri, vous ne passez pas beaucoup d’épreuves et gagnerez que très peu d’or. Dans mon cas, et je dois l’avouer je n’ai que peu joué au deuxième volet de la saga et je me suis retrouvé complètement largué pour deviner qui était qui. En revanche, avec mon talent de dessinateur hors pair, pas besoin d’avoir vu un « super chien abeille » en jeu pour le faire deviner…

Et après ?

foostival2015_goodiesOn n’a pas joué à Guild Wars 2, c’est vrai mais l’accueil et l’ambiance était folles et malgré tous les problèmes l’équipe du Foostival a su nous
faire vibrer et nous n’avons pas vu le temps passer. Ils ont même trouvé le moyen de nous faire gagner quelques goodies comme des peluches, des t-shirts et des tapis de souris. Les petits sacripants ! Si vous avez la possibilité d’y participer l’an prochain, n’hésitez surtout pas, même si vous n’êtes qu’un petit guerrier Norn de niveau 33.

Et puisqu’on est fou, Jérôme a même décidé de répondre à mes questions (chose rare) pour représenter l’équipe du staff mais également son fan site : Gw2Shop.

Quand avez-vous commencé à préparer l’évènement ?

C’est la première année que Gw2Shop est invité à organiser le Foostival et la proposition est arrivée chez nous au début du mois de septembre 2014. A partir de là, nous avons organisé des réunions régulièrement jusqu’à deux jours avant la tenue de l’événement !

Qu’en était-il de la répartition des rôles ?

Ça a été plutôt naturel. Les vétérans ont plus ou moins repris leur rôle de l’an passé et les nouveaux ont pu s’amuser sur ce qu’ils savent faire. Des réseaux sociaux aux activités, il y avait vraiment beaucoup de tâches à accomplir.

Comment décrirais-tu l’évènement ?

Déjà, les Quaggans c’est cool. Mais c’est aussi le plus grand rassemblement de fans de Guild Wars en Europe. Cette année, il a quand même été organisé simultanément en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et Belgique. Je pense qu’Anet est fière de voir comment une simple initiative de quelques fans a pu prendre autant d’ampleur en quelques années. Ah, et les Quaggans c’est cool.

Qu’as-tu pensé de l’évènement, du staff et des participants ?

Avec ma petite expérience dans l’évènementiel, je savais très bien que le plan n’allait pas se dérouler exactement comme prévu. Cependant, les problèmes techniques ont été quand même assez importants… ce qui n’a pas empêché au staff et aux joueurs de prendre beaucoup de plaisir pendant tout l’après-midi. Tout est le monde est reparti content avec de nouveaux amis. Et des cadeaux !

Tu signes pour l’an prochain ?

Evidemment ! Je suis convaincu que le prochain Foostival sera encore meilleur avec plus de fan sites dans la partie et pourquoi pas un Foostival aux USA ?

L'ensemble des participants à l'évènement

On remercie encore les participants mais également le staff dans son intégralité pour leur travail et implication. Si voulez avoir plus de détails sur l’événement, allez donc faire tour sur le site officiel et la page Facebook.

Photos © Foostival


Related posts



Commentaires Nouveau commentaire

Laisser un message

* champs obligatoire