Fermer

Sign In

Fermer

Elysium

Elysium

Adrien Dubois Ahlqvist

+ from this author


Le tour du propriétaire

Mes amis, j’ai chroniqué la semaine dernière un chef d’oeuvre de la science fiction qui restera probablement comme étant un des plus grand films de la décennie et franchement j’en ai encore des frissons!! Du coup je me suis dit que si l’époque était à la grande science fiction alors même une série B serait surement grandiose, force est de constater que… ben non… Bon je vais essayer de vous expliquer pourquoi je considère ce film comme une immense merde sans pour autant être trop brutal, exercice particulièrement difficile si il en est mais un challenge est un challenge!

 

Un scénario indigent 

Ok avec un titre comme ça on pourrait se dire que j’ai déjà abandoné ma promesse de pas être trop brutal mais je vous jure que je suis encore dans la diplomatie pour le moment! Le film nous raconte que à la fin du 21e siècle c’est la merde: le capitalisme forcené a pourri la terre et du coup les riches sont partis se mettre en orbite pour échapper à la maladie et à la pollution dans un méga satellite appelé… La citadelle!! Ah oui non ça c’est dans Mass Effect, autant pour moi, chez eux ça s’appelle Elysium. Elysium est une forme d’Eden reconstruit pour les riches qui n’est pas juste un satellite cradingue et chiant mais une vraie recréation de la terre avec des lacs, de la gravité, de l’herbe, des arbres, des piscines et tout le tintouin qu’il faut pour se sentir bien dans sa peau. Après cette présentation on revient sur terre ou les limaces rampent sur une terre désolée pour le bien des riches en orbite, ils sont pauvres, malades, désespérés et pour une raison que je comprends toujours pas tout le monde parle espagnol… Ah si je sais pourquoi en fait!! Ce que je vous ai pas dit c’est que les riches parlent français (du coup c’est forcément des salauds) en écoutant du Mozart là ou les pauvres parlent Espagnol 50% du temps (c’est forcément des pauvres) et écoutent de la house… Bon déjà les clichés c’était pas nessécaire mais là ou ça devient malheureux c’est que sans spoiler y’a aussi un mercenaire et que le mercenaire à un accent russe… PUTAIN SANS DECONNER?!?! Bon les pauvres sont tristes et veulent aller sur Ely machin (mais déjà le nom qui pue du cul quoi!!) et les riches les font exploser en vol, du coup des pauvres veulent y aller encore plus. Bon je vous passe l’indigence du reste du scénario à base de radiations et de 4 jours à vivre, d’un espèce d’exo squelette moche, de copine d’enfance qui a un enfant qui va mourir parce que leucémie (je déconne pas, à un moment dans le film y’a un toubib qui dit « on est pas sur Elysium, on peut pas guérir les gens »…) et du coup les gentils vont y aller de force grâce aux méchants qui avaient fomenté un coup d’état bref c’est navrant on se fait chier et c’est naze. Ce que je trouve profondément lamentable c’est que c’est juste un film qui raconte la lutte des classes marxiste sans aucune saveur en essayant de faire un peu de décoration en mode « regarde des vaisseaux!! c’est forcément de la SF mec! ». On nous prends pour des cons du début à la fin et c’est cliché sur cliché, tout est téléphoné, moche et navrant de bout en bout.

 

Qui est l’alcoolique qui tient la caméra?!?!

J’ai vraiment envie de vous parler du second point qui vous fera vomir durant la définitivement trop longue durée de ce film: le caméraman est soit défoncé soit alcoolique soit juste con! Je vous en ai pas parlé mais vous l’aviez compris c’est pas juste un film social c’est aussi un film d’action à base de gunfights et de patates faites maisons (ah y’a aussi un katana: « oui vu que les gens qui regardent la science fiction sont un peu débiles vas y mets un katana, ça fera bien sur l’affiche »). Moi je me disais ouais enfin il se passe un truc! Ca va être débile et un peu naze mais j’arrêterai de me palucher quoi! Eh ben NON, même ça, enfin plutôt surtout ça est raté jusqu’à la moelle!!!! Pour vous expliquer un peu ce que l’on ressent c’est un peu comme si un gosse avait pris une vidéo de son téléphone pendant un manège déjanté: ça donne envie de vomir!! Sans blagues la caméra tremble dans tous les sens, le montage est degeulasse, la chorégraphie est faite par un aveugle et le son est juste ignoble! Au bout d’une dizaine de seconde on se retrouve à pleurer en se demandant si on à bien un seau sous la main et en priant pour que jamais plus y’ait d’autres bastons… Pitié une fois c’était dur mais alors deux fois… On dirait le délire fou d’un junkie à qui on à laissé les pleins contrôles d’un gros budget en lui hurlant de se faire plaisir! C’est juste incompréhensible, on sait jamais où l’on est, qui tire sur qui, pourquoi ils se tirent dessus ça on avait fait une croix dessus depuis bien longtemps de toute façon ni même qui est mort ou pas. C’est tellement merdique que ca en deviendrait presque un cas d’école si c’était pas aussi gerbant!

 

 Une direction artistique incroyable!!!… Non je déconne

Bon un film de SF à 115 million d’euros en 2012 on se dit qu’au moins ça va envoyer du gros paté question artistiques, après tout c’est un peu le genre le plus libertaire à ce sujet là et après des jeux comme Mass Effect (qui est un jeu de SF qui est à la fois prenant, beau, surprenant et plein d’autres superlatifs) on va se régaler! Et là c’est un peu le naufrage total!! Les vaisseaux sont moches, mais genre vraiment moche: on dirait une barquette de frites avec des bouts de kebab sur les coté pour faire les réacteurs, les couleurs sont systématiquement sales, pâles et laides de façon sureprenament constante! Même Elysium est laid, on à l’impression d’être à Miami avec des palmiers partout, des maisons de beaufs américains, même l’eau est moche et ça pour moi c’est une forme d’exploit!! J’ai aussi envie de faire rapidement un tour sur le jeu d’acteur… Accrochez vous ça être rapide! Matt Damon traverse le film sans en avoir rien à foutre, Jodie Foster cabotine dans son rôle de ministre de la défense crétin, Kruger le mercenaire est sans cesse à la frontière entre la déconade et le mauvais gout et Alice Braga (la maman épleurée) passe son temps à avoir peur, crier ou pleurer au choix.

 

Ave caesar morituri te salutant

J’aimerai ne jamais avoir vu ce film mais je sais que je l’aurai oublié dans 2 semaines, grand bien m’en fasse! Ce film est une absolue purge, on s’y fait chier de bout en bout et quand on ne s’ennuie pas c’est pour demander que tout cela s’arrête et vite de préférence. Tout y est à la fois navrant, moche, triste et scandaleux! J’ai eu l’impression qu’on violait le concept de science fiction en essayant d’y faire rentrer une histoire de lutte des classes et beaucoup d’espagnol sans aucune raison… Mais le pire du pire, c’est que le mec qui a commis cette méga merde est le même que celui qui nous avait offert District 9 qui était un vrai film de SF sans prétention mais empreint d’une certaine forme de passion et qu’il à même réalisé des épisodes de Stargate SG-1!!! Non franchement je comprends pas comment avec un tel CV on peut à ce point chier un truc pareil… En un mot comme en cent, jetez vous sur Gravity et oubliez que Elysium à même jamais existé!!!


Commentaires Nouveau commentaire

Laisser un message

* champs obligatoire