Fermer

Sign In

Fermer


Transistor

Transistor

Darren Korb
Genre:
Label: Supergiant Games
Date de publication: 22 mai 2014

D’habitude, lorsqu’il s’agit de musique, j’écoute un morceau et si ça me plaît j’écoute intégralement l’album en suivant l’ordre des pistes. J’en parle autour de moi, pour avoir l’avis d’autres personnes. C’est ce que je fais en général.

 

Je joue de temps en temps à des jeux vidéo et j’aime m’attarder sur la musique du jeu, ce qu’on appelle la bande son ou l’OST pour Original Soundtrack en anglais. En effet, elle est là pour apporter de la profondeur, parfois aussi de la crédibilité à ce monde virtuel. J’écoute des OST mais rarement je partage mes découvertes car selon moi, une bande son reste liée à son univers, en l’occurrence le jeu qu’elle accompagne, et ne peut donc pas être écoutée seule comme un autre album.

 

transistor6

 

Mais cette fois c’est différent et j’aime la différence ! Je vois donc aborder le cas du jeu Transistor et donc son OST. Mais d’abord un petit tour du propriétaire s’impose.

 

Transistor est un jeu développé par Supergiant Games, qui est aussi à l’origine de Bastion. Il faut savoir que Supergiant Games est un studio indépendant ; c’est-à-dire que toute le développement et le financement sont gérés par le studio lui-même. Donc pas d’éditeur comme EA ou encore Activision. Ces petits gars font tout avec leurs petites mains, ce qui leur confère une grande liberté.

Pour en revenir au jeu lui-même, vous incarnez Red, une chanteuse ayant perdue sa « voix » qui cherchera à ramener l’ordre dans la ville de Cloudbank à l’aide d’une arme mystérieuse nommée Transistor dotée d’une âme et capable de parler. Cette épée incarnera la voix-off du jeu, un peu comme dans Bastion. Je rappelle au passage que le jeu se déroule dans un univers cyberpunk très travaillé ; il vous suffit de regarder les images de cette review pour mieux comprendre de quoi on parle.

 

transistor7

 

Revenons-en à la bande originale du jeu, parce que c’est bien ça le cœur du sujet. Elle est composée par Darren Korb, qui a aussi officié sur le précédent jeu du sudio : Bastion. Déjà, comme l’indique directement Korb ici, toute la musique du jeu a été composée dans un placard, ou plutôt dans son petit appartement de NewYork. On est donc très loin des grands studios d’enregistrement avec orchestre symphonique. Ce brave homme décrit la bande audio du jeu comme « Old-world Electronic Post-Rock ». Un sous genre ? Non certainement pas mais quelque chose de très clairement unique.

 

transistor3

 

Transistor est un jeu sombre, avec de l’intrigue me faisant par moment très fortement penser à certains films noirs des années 30 et 40 sur la mafia aux Etats-Unis. Old Friends,t Traces et Gold Leaf vont dans ce sens-là avec un rythme lent de la contrebasse très présente accompagnée par un piano en fond sonore. La ruelle sombre avec la porte arrière d’un restaurant aux nappes à carreaux rouge est là ! Certaines pistes sont plus orientées rock, principalement lors des combats, afin de donner du punch à la situation. Les mélanges opérés entre des instruments physiques et l’informatique avec des modifications du tempo et de la hauteur ne surprennent pas et s’insèrent agréablement dans cette bande originale. Mention spéciale à la variante de l’OST avec des pistes inversées et des ajouts d’instruments. Le tout est sublimé par Ashley Barrett qui a fait toutes les pistes vocales qu’on entend dans le jeu donnant ainsi une dimension plus vivante à la ville de Cloudbank baignant de le Steampunk. D’ailleurs, comme dit plus haut, Red, le personnage principal a perdu sa voix (et son âme) et le fait d’ajouter une voix sur la bande son du jeu permet de l’humaniser. On se sent alors plus proche de Red et on partage encore plus profondément son périple à travers le jeu.

 

La Bande Originale

 

Soutenir le studio en achetant l’album !

 

On a clairement à faire à une bande son de qualité et unique car si travaillée. Elle se laisse d’ailleurs écouter seule sans pour autant jouer au jeu et c’est clairement une de ses nombreuses forces. Si après ces lignes je vous ai intrigué, il ne vous reste donc plus qu’à écouter la bande originale voire même de l’acheter pour seulement 10 € et soutenir Supergiant Games pour continuer à nous enchanter avec leurs futurs projets.

 

 

transistor8