Fermer

Sign In

Fermer

3 façons de voyager pour presque rien !

3 façons de voyager pour presque rien !

Solenn Pelletier

+ from this author

Envie de voyager ? Mais comme nous sommes étudiants nous n’avons pas forcément les économies nécessaires pour partir, ou pas de projet. Des « jobs » nous permettent de pouvoir partir. Du volontariat au House Sitting, nous pouvons découvrir le monde de milliers de façons différentes.
Pour ceux ou celles qui ne connaissent pas le House-sitting, ou plus communément le « home-sitting » c’est un concept né aux USA qui consiste à l ‘échange de services entre particuliers.
La routine habituelle, les activités, les cours, pourquoi ne pas bouger ailleurs et voir de nouveaux horizons ? Vous rêvez de partir comme ça sur le coup, dans un autre pays, ou même une autre ville ? On appelle ca « l’appel du sac à dos »

Si vous n’êtes pas pressé de faire le tour du monde, mais envie de bouger autre part, d’improviser une petite escapade, voyager de maison en maison peut être une experience enrichissante et interessante. Vous avez juste à payer les frais de transport, et vous vous faites héberger ! Il n’y à pratiquement rien à faire pour. Il existe 2 options actuellement très populaires au sein des petits voyages.

Le Couchsurfing :

top

Vous avez certainement déjà dû entendre parler du couchsurfing, cette pratique connait du succès depuis quelques années. Même sans chercher un hébergement, se connecter sur une plateforme telle que couchsurfing.com lorsqu’on est à l’étranger (ou même dans une autre ville) est le meilleur moyen d’accéder à une communauté diverse et sympathique qui vous fera rencontrer des gens.

Il vous suffit de créer un compte et de le remplir de la manière la plus exhaustive possible. Vous pourrez soit héberger, soit vous faire héberger. N’hésitez pas à proposer une rencontre par skype quand vous serez rentré en contact avec la personne qui vous hébergera, ou la personne qui viendra dormir chez vous pour instaurer une certaine aise et savoir avec qui on parle.
Si malgré tout vous n’êtes pas à l’aise à l’idée de dormir chez la personne, vous ne vous engagez en rien, il n’y a donc aucun problème, un simple refus poli ne tue pas. En revanche, si cela vous tente, c’est une très belle façon de vous faire des amis partout dans le monde. D’autant plus que quelqu’un de locale est toujours mieux placé pour nous donner des bons plans de sorties. Gardez juste une chose en tête, vous allez chez un particulier qui vous prête une chambre ou un canapé en contre partie de votre unique sympathie, ce n’est pas un hôtel …

Le House-sitting :

$_35


Une seconde option nous permet de profiter de l’étranger et d’un hébergement sans la compagnie du particulier. Il s’agit d’un accord passé entre deux particuliers sur des sites sécurisés, entre un propriétaire et un voyageur flexible (sur ses dates bien entendu) et vous, vous acceptez d’entretenir la maison, parfois de prendre soin d’un animal, en échange du propriétaire qui vous laisse les clés pendant son absence. Lui part l’esprit tranquille et vous, vous avez une maison pour vous tout seul dans un endroit que vous voulez découvrir et que vous ne connaissez pas. Ce n’est par contre pas entièrement gratuit, les sites qui le proposent comme trustedhousesitters ou Mindmyhouse tournent généralement autour de 5-7 €/mois. Mais en échange vous gagnez une maison rien que pour vous, et en fonction des demandes vous pourrez même aller habiter une superbe villa ou un manoir.

Voyager en travaillant à l’étranger :

mapa de carreteras

Vous pouvez choisir de travailler à l’étranger pour voyager, sans vous engager pour autant dans des missions longues, juste partir sur un coup de tête et trouver un job à court ou moyen terme. Une option très populaire est de partir « au pair ». Mais vous pouvez aussi donner des cours de langues comme assistants si vous êtes étudiants, ou en passant par l’alliance Française. Et saviez vous que certains pays comme l’Angleterre forment et embauchent facilement dans le secteur de la restauration? Et partout dans le monde on aime prendre des stagiaires désireux d’apprendre et travailler qui ne coûtent pas trop cher…

 

Vous pouvez aussi partir à l’aventure de job en job, voyager pour travailler à nouveau quand un manque d’argent ce fait, revenir chez soi quand on en a marre de passer de ville en ville. C’est un projet qui demande pas mal d’audace et de débrouillardise mais c’est une experience unique et ce n’est pas donnée à tout le monde!


Commentaires Nouveau commentaire

Laisser un message

* champs obligatoire